Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

[ Un verbatim | Une idée ] #12

L’art de la bonne distance.

Ce commentaire élogieux d’une cliente Maisons du Monde nous montre à quel point les clients sont sensibles à la ‘bonne distance’ entre eux et les vendeurs ou conseillers du magasin. Trop pressant, le vendeur devient une nuisance. Trop absent, il est souvent perçu comme introuvable (‘mais qui peut m’aider ici ?’).


Dans certains cas, le client qui a su se débrouiller en autonomie, qui n’a eu besoin de l’aide de personne, qui a utilisé les caisses automatiques, en vient à se plaindre d’avoir été transparent. Personne ne l’a vu. Personne ne s’est intéressé à lui. C’est comme s’il n’existait pas.

L’art de la bonne distance est là. Parfaitement maîtrisé par le personnel du magasin. Jamais pressant mais toujours présent quand le client en a besoin. C’est comme ça que, par exemple, des clients Maisons du Monde se voient proposer d’être débarrassés de leur gros panier rempli et encombrant qu’ils retrouveront à la caisse en fin de visite. Effet garanti !

Et oui, il y a un art de la bonne distance !

Personnel disponible, souriant, qui nous laisse évoluer dans le magasin tout en gardant un oeil sur nous au cas où nous ayons besoin de lui.