Lien Le blog de kp/am

Don’t overthink, just let it go !

‘Don’t overthink, just let it go’ autrement dit ‘Ne réfléchissez pas trop, laissez-vous aller !’. Tel est le message qu’affiche en grand  dans sa vitrine principale un magasin de mode parisien dès le premier jour des soldes. Cet apparent appel à la détente sonne, en fait, comme un cri de désespoir de la part d’un commerçant  qui a bien compris que l’hyper rationalisation de la consommation qu’il constate chez ses clients depuis quelques années déjà était profondément ancrée, et n’allait même pas se relâcher au moment des soldes. Même cette période, supposée laisser libre cours à l’achat d’impulsion, est soumise à ce comportement d’hyper rationalisation qui fait que le consommateur s’efforce de se prémunir (souvent, pas toujours et pas sur tous les produits bien sûr) contre toute consommation légère, spontanée, d’impulsion, ‘plaisir’.

Ce ‘Ne réfléchissez pas trop !’ est emblématique de la posture que les Marques ont adoptée à l’endroit de leurs clients ou prospects. ‘Arrêtez de réfléchir’, ‘Il n’y a plus à hésiter’, ‘Demain, il sera trop tard’, voilà les messages que les Marques rabâchent pour convaincre un consommateur devenu trop raisonnable !

Cela montre à quel point ces Marques sont démunies aujourd’hui face à ce comportement fortement enraciné du consommateur. Espérer que cette invitation ‘Ne réfléchissez pas, laissez vous aller… (sous-entendu ‘comme avant, comme quand vous n’étiez pas méfiant, comme quand il n’y avait pas la crise, comme quand vous cédiez facilement à une consommation impulsive’), puisse avoir un quelconque effet sur leurs clients, relève du vœu pieux de la part des Marques.

Demander au consommateur de baisser la garde peut même avoir des effets inverses. Nos études nous l’ont montré. Pour triompher de la défiance, ce ne sont plus les discours mais les actes qui sont attendus.

La solution ?  Recréer un climat de confiance avec le consommateur, arrêter de se comporter avec lui comme si la crise n’existait pas et surtout comme s’il n’avait pas changé. Proposer des prix/des offres structurellement compétitifs, miser sur l’excellence relationnelle, etc.